" Au milieu des années 60, les noirs étaient retranchés dans leur quartier et les portoricains, étaient les maîtres du Bronx. Les Ghettos Brothers, gang multi-racial, venaient de réussir la structuration du Chaos. Même la Police n’osait plus ne serait-ce traverser en voiture le quartier. Les journalistes s’intéressaient également à ce phénomène violent. Des films ont été tournés et diffusés à la télévision. La mauvaise réputation du Bronx fit rapidement le tour du monde". (france inter)



"(...) les Guettos Brothers s’appliquaient à ce que chaque communauté représentée retrouve un peu de ses influences dans sa musique, source réelle d’ondes positives à l’heure ou le South Bronx pliait sous le poids de la violence." (Mowno)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Enregistrer un commentaire